Vers un cinquième round du dialogue inter-burundais d’Arusha

FB_IMG_1534629749089

Le bureau de la facilitation a rencontré ce vendredi 17 août,  différents protagonistes dans la crise burundaise. Il s’agit du parti au pouvoir, CNDD-FDD, la coalition Amizero y’Abarundi et d’autres partis de l’opposition extra-parlementaire.  L’ancien président Sylvestre Ntibantunganya était aussi présent.

Après la rencontre, Joseph Ntakarutimana qui a représenté le parti au pouvoir a rassuré que ce parti se présentera à Arusha pour un autre round de dialogue.

“Nous allons répondre à la prochaine session de dialogue préparée par la facilitation,” a précisé Joseph Ntakarutimana, le secrétaire général adjoint du parti au pouvoir.

Monsieur Ntakarutimana s’est aussi félicité de l’évolution de la situation au Burundi. Pour lui, le pays est en paix. Il a par ailleurs demandé à la facilitation de considérer le pas déjà franchi par le Burundi.

Agathon Rwasa, leader de la coalition Amizero y’Abarundi dit avoir demandé à la facilitation, la tenue urgente du 5ème round pour dégager une feuille de route consensuelle. Pour Rwasa, il faut que les conclusions issues du dialogue soient suivies afin que les Burundais débouchent sur des élections qui doteront le Burundi des institutions démocratiques.

Il trouve que la délégation du facilitateur dans le dialogue interburundais manifeste le courage de dénouer l’impasse politique que traverse le Burundi.

Notons que cette délégation de l’ancien président Tanzanien, William Benjamin Mkapa avait rencontré en premier lieu les diplomates accrédités à Bujumbura et l’ancien président de la République du Burundi, Syvestre Ntibantunganya.

Advertisements

Categories: Politics

Tagged as: , ,