Le gouvernement burundais déclare “persona non grata” trois experts de l’ONU

Nibigira E.

Le gouvernement burundais a déclaré “persona non grata” mardi 11 septembre 2018, trois enquêteurs de l’ONU. Il s’agit de Doudou Diène d’origine sénégalaise, de la Camerounaise Lucy Asuagbor et Françoise Hampson d’origine britannique.

Dans une correspondance rendue publique ce mardi, Ezéchiel Nibigira, ministre des affaires étrangères dit que le gouvernement burundais est déçu et regrette le contenu du rapport rendu public le 5 septembre. Bujumbura les accuse d’avoir publié le 5 septembre, un “rapport diffamatoire et mensonger ». Le ministre fait savoir que le Burundi ignore les visées et le non-dit derrière le dit rapport qui, selon lui, est contraire à la réalité du pays.

Le rapport qui irrite les autorités burundaises a été publié récemment par la commission d’enquête des Nations Unies sur le Burundi. Il est relatif à l‘état des droits de l’homme au Burundi. Les trois experts ont parlé notamment de graves violations des droits de l’homme, dont des crimes contre l’humanité se poursuivant sans arrêt au Burundi, et que ceux-ci sont  favorisés par des appels récurrents à la haine et à la violence de la part d’autorités, dont le chef de l’Etat et les imbonerakure du parti au pouvoir, CNDD-FDD.

burundian10

Advertisements

Categories: Politics

Tagged as: , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.