Le sénat burundais pour les quotas ethniques au sein des ONG

478095C3-3210-4809-B410-8131AE56CCD6_w408_r1_s

Le sénat burundais annonce qu’il va bientôt évaluer les Organisations Non Gouvernementales – ONG opérant sur le sol burundais en vue de vérifier si celles-ci respectent les quotas ethniques dans leurs recrutements c’est-à-dire 60% de Hutu et 40% de Tutsi.

Dans une conférence de presse rendu public ce jeudi 13 septembre, Anicet Niyonkuru, deuxième vice-président du sénat a fait savoir qu’il y a un groupe de sénateurs qui va bientôt visiter les organisations étrangères opérant au Burundi dans l’objectif de vérifier si elles respectent l’équilibre ethnique et du genre dans leurs recrutements.

Ce vice-président et porte-parole du sénat explique qu’il y a une année et huit mois que cette la loi régissant le recrutement du personnel dans les ONG est adoptée. Cette loi stipule que les Hutu doivent être représentés à 60% et les Tutsi à 40%. Il ajoute que des sanctions seront prises a l’encontre des ONG qui n’ont pas mis en application cette loi.

Le vice-président du sénat burundais nie tout lien entre cette campagne de vérification des quotas ethniques et les mésententes qui s’observent entre le gouvernement burundais et l’union européenne d’où la plupart de ces ONG proviennent. Pour Anicet Niyonkuru, il n’y a aucune mésentente entre l’union européenne et le gouvernement burundais. Il explique qu’un délais de 6 mois qui avait été accordé à ces ONG pour se préparer s’est déjà terminé.

Advertisements

Categories: Politics

Tagged as: , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.